Qu'est-ce que l'herbe hydroponique : Guide du débutant

Herbe hydroponique - Qu'est-ce que l'herbe hydroponique : Guide du débutant

La culture hydroponique est une expression latine qui se traduit par « exploitation de l’eau ». Il s’agit de faire pousser des plantes dans une eau largement aérée avec des nutriments supplémentaires. Cannabis cultivé en culture hydroponique, en termes fondamentaux, est cannabis cultivé sans terre. Il existe plusieurs façons de cultiver de la marijuana en hydroponie. Les racines de vos plantes peuvent être suspendues dans de la laine de roche, des granulés d'argile, de l'eau, de la tourbe de coco, du sable ou du gravier.

Pour pousser de manière luxuriante et saine, vous devez offrir une solution riche en nutriments aux racines, quel que soit ce que vous utilisez à la place de la terre. L'eau inutilisée est recyclée à travers le système pour une absorption future.

En termes simples, cet article vous fournira tout ce que vous devez savoir sur le cannabis hydroponique.

Qu’est-ce que l’herbe hydroponique ?

Le mot « hydroponique » fait référence à une technique de culture du cannabis dans laquelle aucune saleté n’est requise. Autrement dit, vous cultivez des plantes dans un milieu inerte contenant des nutriments. Auparavant, on pensait que les systèmes hydroponiques étaient difficiles et coûteux à construire ; ils ont été construits uniquement pour la croissance commerciale.

Cependant, avec la culture hydroponique, vous pouvez cultiver de la marijuana avec quelque chose d'aussi simple que quelques pots de milieu inerte. Si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour quelque chose de plus complexe ; cependant, cela demande beaucoup de temps et d’efforts.

La culture hydroponique du cannabis est devenue plus populaire ces dernières années en raison des défis associés à sa culture en terre. C'est une bien meilleure option pour les cultivateurs en intérieur qui rencontrent les problèmes suivants lorsqu'ils cultivent de la marijuana « de manière conventionnelle » :

  • Une envie sans fin de vérifier le pH du sol
  • Déterminer le niveau de nutriments approprié
  • Les parasites sont toujours un problème potentiel.
  • Vous pourriez ne pas réussir à recycler la terre que vous utilisez.
  • Vous devez sélectionner le meilleur sol puisque la qualité de votre produit final en dépend.

Nutriments hydroponiques

Lorsque vous cultivez de la marijuana dans un système hydroponique, vous avez un contrôle total sur les nutriments que vos plantes reçoivent. Si vous faites une erreur, vos plantes mourront ou produiront un mauvais rendement. Du côté positif, comme les racines de vos plants de cannabis peuvent découvrir rapidement les nutriments dans un système hydroponique, elles ne gaspilleront pas d'énergie à les rechercher.

Pour prospérer, les plantes de marijuana ont besoin d’oxygène, d’eau et d’un mélange complexe de minéraux. Les nutriments sont classés en catégories :

Qu'est-ce que l'herbe hydroponique : Guide du débutant

  • Azote
  • Phosphore
  • Potassium
  • Calcium
  • Magnésium
  • Soufre
  • Fer
  • Chlore
  • Manganèse
  • Bore
  • Zinc
  • Cuivre

Les trois macronutriments nécessaires dans un mélange de terreau pour cannabis de haute qualité sont l'azote, le phosphore et le potassium. Cependant, la plupart des solutions incluent 15% de chaque (souvent appelée solution 15-15-15). Si vous cultivez de la marijuana à des températures inférieures à 80 degrés Fahrenheit, vous aurez besoin de plus d'azote. D'autres possibilités incluent le 20-20-20 ou le 23-19-17.

Augmentez le niveau de potassium à au moins 20% d'une solution tout au long de la croissance. Lorsque vous fertilisez les plantes, soyez prudent car trop peut leur nuire, tandis que trop peu ralentit leur développement. Ajoutez de l'eau du robinet vieille de trois jours lorsque le niveau d'eau de votre réservoir baisse. C'est également une bonne idée de changer la solution nutritive toutes les deux semaines et de nettoyer régulièrement tout votre équipement, notamment les pompes et le réservoir, avec de l'eau chaude.

Configuration de votre système de culture hydroponique de mauvaises herbes

Il existe plusieurs systèmes de culture hydroponique parmi lesquels choisir, et ils conviennent tous à la culture du cannabis en intérieur. Le produit final est toujours un réservoir de nutriments, quelle que soit la méthode utilisée. Ensuite, il est placé sous un plateau de développement construit avec le milieu de croissance inerte de votre choix, comme du sable, du gravier ou de la laine de roche.

Le terme « culture hydroponique » fait référence à la pratique de culture de marijuana dans un milieu liquide hydroponique. La solution pénètre dans les racines au fur et à mesure de leur développement et s'étend à travers elles jusqu'aux nutriments. Pour remplir la couche inférieure de solution nutritive, vous avez besoin d’une petite pompe connectée à une minuterie. Après une période d'alimentation et d'arrosage des plantes, la minuterie de la pompe s'éteint, après quoi la solution retourne dans le réservoir.

Parce que les plantes sont suspendues, elles sont constamment exposées à l’air, ce qui entraîne une récolte abondante. Lorsqu’ils sont cultivés dans la terre, les arbres de marijuana utilisent de l’énergie pour tenter de localiser l’air, la nourriture et l’eau. C'est pourquoi la marijuana prospère si bien dans un jardin hydroponique.

Vous devriez trouver des systèmes hydroponiques « plug and play » qui incluent tout ce dont vous aurez besoin pour commencer. Cependant, voici une liste d’éléments dont vous aurez besoin pour un système de base :

  • Un grand seau (3 à 5 gallons) par plante
  • Une pompe à eau
  • Une pompe à air
  • Un réservoir
  • Une pierre à air
  • Une table de culture
  • Un substrat de culture tel que de la laine de roche ou des granulés d'argile
  • Tube en plastique
  • Une ligne goutte à goutte et jusqu'à deux émetteurs de ligne goutte à goutte pour chaque plante

Il existe une multitude de systèmes hydroponiques d’intérieur parmi lesquels choisir, mais nous nous en tiendrons aux plus connus.

Types de systèmes hydroponiques

Culture en eau profonde (DWC)

Il s’agit d’un système hydroponique très facile à installer, ce qui le rend parfait pour les débutants. Remplissez simplement l'un des plateaux de culture avec de l'eau et suspendez chaque plante dans son propre récipient. Une pompe à air sera incluse dans votre réservoir d'eau pour garder l'eau oxygénée. Ensuite, vous nourrissez les racines avec des nutriments via l'approvisionnement en eau.

Même immergées dans l'eau, les pompes à air oxygéné garantissent qu'elles reçoivent suffisamment d'oxygène.

Irrigation goutte à goutte

Il s’agit d’une stratégie commerciale populaire car elle utilise beaucoup d’eau. De petits compte-gouttes doivent être placés à côté des racines de la plante, qui se trouvent dans des pots contenant le substrat de culture. De petites gouttes de cette solution nutritive s'écoulent régulièrement et nourrissent la plante. Il a un faible taux d’évaporation et, parce qu’il est silencieux, constitue une excellente approche de couverture pour protéger votre culture des voleurs tout en restant furtif.

Aéroponie

Il s’agit d’une technique unique en son genre puisqu’aucun substrat de culture ne sera utilisé. La majorité des jardiniers n’en utilisent qu’une infime quantité pour enraciner une bouture ou faire germer des graines, mais ce n’est pas le cas de la marijuana. Les racines de marijuana sont suspendues dans les airs dans une chambre maintenue à une humidité de 100%. Un spray précis incluant des nutriments doit être utilisé.

En culture hydroponique, les racines reçoivent toute leur eau et leurs nutriments dans des pots ou des plateaux remplis d'eau courante. Cela favorise un développement rapide du système racinaire de la plante, car celui-ci peut ainsi absorber beaucoup d'oxygène. Avec pratiquement aucune évaporation et une croissance abondante, la plante peut se développer jusqu'à dix fois plus rapidement que dans le sol. Si vous utilisez cette approche, gardez un œil sur les vannes de brumisation obstruées ; ils pourraient empêcher l’humidité d’atteindre vos racines. Cela nuirait à vos plantes.

Flux et reflux

Ce n’est pas la même chose que de nombreux systèmes hydroponiques, qui nécessitent que les racines soient immergées en permanence dans l’eau. Il fonctionne de la même manière qu'une marée océanique, remplissant un plateau d'eau oxygénée et traitant les plantes et le substrat de culture. Lorsqu'elle atteint sa pleine profondeur, la pompe s'arrête et la solution s'écoule dans le réservoir. Il reste en place jusqu'à ce que vous soyez prêt à arroser à nouveau votre jardin.

Technique du film nutritif (NFT)

Vous devrez remplir votre réservoir avec une quantité d'eau suffisante pour garantir qu'aucune eau ne soit gaspillée. Le système NFT comprend le transfert de votre solution du réservoir vers le tube de plantation. Il est courant d'utiliser de gros tuyaux en PVC avec une petite pente. Cette méthode garantit que tout drainage dans le tuyau passe par les racines de toutes les plantes de marijuana avant d'être recyclé dans le conteneur. L'une des difficultés les plus courantes avec cette méthode est que la solution d'eau peut stagner dans le canal et nuire à vos plantes si elle ne s'écoule pas correctement. Par conséquent, vous devez vous assurer que le tube est coupé à un angle suffisant pour permettre un écoulement facile de l’eau.

Système de mèche

C'est encore une autre méthode simple. Il fonctionne de manière similaire à un système DWC dans la mesure où il utilise une substance telle qu'une corde à travers un tube en PVC. La solution est tirée le long de la ligne et placée dans le bac. Vous n'avez pas besoin d'apporter de l'eau aux plantes avec le système à mèche, comme vous le faites avec des systèmes plus complexes. Cependant, c'est une excellente méthode pour apprendre la culture hydroponique grâce à une expérience pratique.

Qu'est-ce que l'herbe hydroponique : Guide du débutant

Quels sont les supports de culture hydroponique les plus courants ?

Cinq types distincts de supports de culture peuvent être identifiés, mais trois d'entre eux se démarquent. N’oubliez pas que chacun a ses propres avantages et inconvénients.

Granulés d'argile

Les granulés d'argile sont légers, ils sont donc faciles à transporter et à stocker. Ils favorisent l'oxygénation des racines et le drainage de l'humidité de la zone racinaire.

Laine de roche

La laine de roche est un substrat de culture hydroponique populaire car elle maintient bien l'humidité. Il est composé de minuscules fibres de roche qui ont été filées à haute température en fils fins et étroitement serrées. Si vous souhaitez l'utiliser comme support de culture hydroponique, faites tremper Rockwool dans une solution avec un pH de 5,5 à 12 heures avant de l'utiliser. Avant de l'utiliser, assurez-vous que le niveau de pH est compris entre 5,5 et 6.

Fibre de coco

L’isolant en laine de roche est entièrement composé de matières végétales, contrairement à la plupart des autres isolants. Parce que ces fibres sont fabriquées à partir de déchets, elles sont plus bénéfiques sur le plan écologique que la laine de roche. Les fibres de coco contiennent également des composés bioactifs qui aident à combattre les infections et les maladies.

Perlite

La perlite est un matériau blanc et poreux qui retient et évacue efficacement l'eau. En général, les morceaux plutôt que les granulés sont préférables car ils contiennent plus d'humidité. Chaque particule de perlite présente une petite cavité à la surface. En conséquence, chaque particule de perITE possède une énorme surface sur laquelle les nutriments et l’humidité peuvent s’accumuler. Il n'y a aucun risque de transmission d'insectes ou de maladies car il est stérile.

Vermiculite

La perlite, la vermiculite et d'autres roches volcaniques concassées, comme la perlite, sont également reconnues pour leur excellent drainage. Bien qu'elle soit stérile, la vermiculite n'est généralement pas utilisée comme seul substrat de culture ; au lieu de cela, il est généralement combiné avec de la perlite. Si vous décidez de l’utiliser, découvrez d’où le vendeur l’a obtenu. La vermiculite extraite en Afrique est très alcaline (pH de 9,0 ou plus), ce qui la rend potentiellement dangereuse si elle est ingérée par des animaux domestiques ou des enfants.

La culture hydroponique présente plusieurs avantages, mais elle présente également un certain nombre d'inconvénients. Examinons ensuite les deux côtés de la question.

Meilleure variété de mauvaises herbes hydro

Sur Internet, il existe des centaines de variétés de cannabis parmi lesquelles choisir. Cependant, nous pensons que les cinq suivants constituent un mélange fantastique de simplicité à produire et de rendement élevé :

  • Colle de gorille
  • Jack Herer
  • Rêve bleu
  • Brume d'amnésie
  • Bubba Kush

Conseils pour cultiver votre cannabis hydroponique

Il va sans dire que la croissance marijuanaPlanter des plantes dans un système de jardin hydroponique est très différent de cultiver du cannabis en intérieur en utilisant des techniques traditionnelles. Par conséquent, il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque l’on tente de cultiver des plants de marijuana dans un environnement de jardin hydroponique.

Équipement stérile

Il est difficile de surestimer l’importance de commencer avec un équipement propre. Pour empêcher la germination et la propagation des bactéries, tous les réservoirs, réservoirs, filtres, tuyaux et autres équipements doivent être exempts de contaminants. Même si les systèmes hydroponiques sont moins sujets aux maladies, s’ils ne sont pas entretenus, ils deviendront rapidement infestés. C'est une bonne idée de garder plusieurs bouteilles de peroxyde d'hydrogène et d'alcool isopropylique à portée de main à des fins de désinfection.

pH de l'eau

Assurez-vous que votre système hydroponique fait circuler de l'eau au pH neutre à un pH de 7,0. Vous pouvez créer et fournir de l’eau au pH neutre en utilisant un processus d’osmose inverse (RO). Alternativement, si vous ne souhaitez pas construire le système RO, achetez de l'eau distillée jusqu'à ce que vous puissiez le faire.

Considérations relatives à la température

La température idéale de l’eau pour votre système est de 65 degrés Fahrenheit. C’est la meilleure température pour absorber les nutriments et prévenir la formation d’algues. Pour commencer, maintenez la température de votre pièce de culture à 75 degrés Fahrenheit.

Humidité

Lors de la culture du cannabis en intérieur, maintenir des niveaux d’humidité adéquats est un combat sans fin. Vous devrez commencer avec beaucoup d’humidité et la réduire progressivement au fur et à mesure que vos plantes se développent. Maintenez l'humidité à 60-70% tout au long du développement précoce des semis et pendant la période végétative. Réduire de 5% chaque semaine jusqu'à atteindre environ 40% d'humidité relative en fin de floraison. Pour atteindre ces objectifs, vous devrez investir à la fois dans un humidificateur et un déshumidificateur (bien que certains prétendent que des températures plus basses sont plus efficaces).

Éclairage

Il n’existe pas de configuration d’éclairage « correcte » ; tout dépend de votre zone de culture et de votre budget. Les lampes HID, par exemple, sont idéales pour les grandes pièces dotées d’une bonne ventilation et d’un bon flux d’air.

Si vous ne disposez que d'une petite zone de culture, envisagez d'utiliser des diodes électroluminescentes (DEL) ou des lampes fluorescentes compactes (CFL) avec un budget plus limité. Dans l’ensemble, choisissez des luminaires qui fournissent suffisamment de lumière entre 400 et 700 nanomètres de longueur d’onde.

Flux d'air

Assurez-vous que votre chambre dispose d'une ventilation suffisante pour éviter la surchauffe. Quelques ventilateurs peuvent vous aider à maintenir la température stable dans votre salle de culture.

Tenir des registres

Conservez des enregistrements détaillés du développement de votre culture, qu'il s'agisse de votre première culture ou que vous soyez un professionnel chevronné. Les novices obtiennent souvent des résultats spectaculaires, pour ensuite découvrir qu'ils ont négligé de documenter la moindre information. Les niveaux de pH, les dates de plantation, les lectures EC, la température et l'humidité sont tous des détails cruciaux.

Si le développement du cannabis hydroponique constitue une alternative séduisante et riche de possibilités, il comporte également son lot de difficultés.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

If your experiencing technical difficulties please call in 647-660-7351